L'Hibouquineur

Le blog de littérature des BM de la Ville de Genève

On peut s’appeler Brad-Pitt et être encore puceau 13 juillet 2009

Filed under: Divers,Documentaire — Dominique @ 9:22
Tags: ,

bradpittEn librairie, notre oeil se fait souvent happer par un bandeau rouge ornant un ouvrage. Les bandeaux rouges ornant les ouvrages sont faits pour ça. Ils portent souvent la mention prometteuse du ou des prix plus ou moins prestigieux remportés par le livre en question. Dans cet ordre d’idée j’ai passé un temps fou à choisir mon exemplaire des 1000 & 1 lundis de Plonk et Replonk, qui chacun portait un bandeau différent et il me semble avoir finalement opté pour celui qui disait « Prix des coiffeurs-urgentistes de Poitou-Charente 2008 ». Ma mémoire n’a pas enregistré les autres mais on peut compter sur P&ReP pour avoir donné dans le délire, comme d’habitude.
Un jour, je repère à la bibliothèque une couverture de livre tramée de carreaux genre cahier d’écolier portant justement une sorte de bandeau rouge, mais non détachable comme ils le sont d’habitude, comportant en grand « LE PRIX DU LIVRE » et en tout petit en-dessous : « est de l’autre côté en bas à droite ». Ca m’a bien fait marrer. La lecture de la quatrième de couverture a fini de me convaincre d’emprunter ce livre, en plus du fait qu’il porte le titre assez excentrique de La vie rocambolesque et insignifiante de Brad-Pitt Deuchfalh. Composé de chroniques, qui ont au préalable été publiées sur le blog de BPD, et illustré de dessins de Diego Aranega, ce bouquin m’a vraiment emballée… Tellement que ça fait bien un mois que je repousse la rédaction de cet article de peur de me planter… Comment parler ici avec suffisamment d’enthousiasme d’un livre qui a été lui-même blog avant d’être grand ? D’autant plus que ce blog a connu un succès incroyable et mérité. Il est né le 1er juin 2005, le jour des 15 ans de son auteur qui a toujours désiré conserver l’anonymat. Je le comprends d’autant plus qu’à mon avis l’auteur a autant 15 ans que moi je suis PDG d’une banque privée, mais bon cela n’engage que moi. Les chroniques sont d’une telle qualité et d’une telle maturité que je les vois mal avoir été rédigées par quelqu’un de si jeune… Mais peu importe, qui qu’en soit l’auteur, il est bourré de talent. Il se dégage de ses écrits autant de tendresse que d’humour, les chroniques peuvent être lues comme des nouvelles, du genre de nouvelles qui ont une chute inattendue. BPD y évoque le quotidien d’un adolescent (vous vous souvenez, cette affreuse période qu’enfant, on rêve d’atteindre et dont ensuite on est si soulagé d’être sorti) flanqué d’un grand frère, d’une petite soeur, de ses potes et de deux parents dont l’un est pasteur charismatique de la communauté yavish (un abruti insensible qui la ramène toujours avec ses problèmes d’argent) et l’autre est une gentille dame sensible et légèrement handicapée. Brad observe le monde qui l’entoure et aimerait bien
1) se défaire se sa virginité, lui qui n’a même pas encore roulé une pelle de sa vie
2) avoir un vélo comme son pote Benoît – mais lui, il est fils unique
3) que son frère arrête les recherches généalogiques qui lui prouveraient enfin qu’il est un enfant adopté
4) ne plus jamais voir sa mère pleurer
et des tas d’autres choses…
La sortie du film de Riad Sattouf (grand spécialiste de l’adolescence s’il en est, voir son Manuel du puceau, ou La vie secrète des jeunes), Les beaux gosses, m’a poussée à enfin reprendre le clavier pour pondre ce billet qui j’espère vous incitera à lire La vie rocambolesque…, un livre qui regarde les yeux grands ouverts malgré une certaine naïveté le monde qui l’entoure, celui qui intéresse l’ado, vous savez, celui qui se situe autour du nombril et dans sa proche périphérie…

BRAD-PITT DEUCHFALH. La vie rocambolesque et insignifiante de Brad-Pitt Deuchfalh. Neuilly-sur-Seine, M6, 2007
Disponibilité

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s