L'Hibouquineur

Le blog de littérature des BM de la Ville de Genève

Zaïda 5 août 2009

Filed under: Littérature suisse romande,Roman — Françoise B. @ 8:00
Tags: , ,

 Ma dernière crise de SAL (syndrome d’addiction au livre) a été causée par « Zaïda », de notre grande romancière suisse romande Anne Cuneo.

ZaidaLes mémoires de Zaïda, alerte centenaire, sont passionnantes. Dans les années 1870, à tout juste 18 ans, cette aristocrate croise le chemin de Basil… le coup de foudre est sans appel : les voilà mariés quelques jours plus tard au grand dam de la mère (très revêche) de Zaïda. Tocade de jeunes délurés ? Pas du tout ! Après une rencontre digne d’un conte de fées, l’idylle se poursuit des années durant. Le couple se rend à Zurich afin que Zaïda puisse commencer des études de médecine dans une faculté qui tolère les femmes. Ils s’installent ensuite en Italie, toujours aussi amoureux l’un de l’autre. Ils mènent une vie légère et pleinement heureuse, à l’abri de soucis financiers… jusqu’à ce que des nuages pointent à l’horizon.

Je ne voudrais pas dévoiler trop de détails du roman, au cas où vous voudriez le lire ! Sachez simplement que c’est une lecture prenante qui vous emporte dans le tourbillon de la vie de Zaïda aux quatre coins de l’Europe, de 1870 à 1950 environ. Du coup, on traverse avec elle la guerre de 14-18, la grippe espagnole, la montée du fascisme, la 2e guerre mondiale… J’ai été vraiment emballée par cette formidable saga familiale qui allie amour, histoire, société, médecine avec maestria… tout un programme !

Les personnages n’ont pas existé. Tout au plus Anne Cuneo s’est inspirée de la vie de deux centenaires : son arrière-grande-tante Zaïda et une amie doctoresse. Mais l’impression de vraisemblance est forte : il faut dire que l’écrivain a le souci des détails et effectue des recherches poussées pour chacun de ses manuscrits. Ajoutez à ces qualités un rythme dans l’écriture qui vous garde toujours en haleine, et vous obtenez un roman palpitant… un vrai roman comme on les aime !

CUNEO, Anne. Zaïda. Orbe, Campiche, 2007. 509 p.

Disponibilité

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s