L'Hibouquineur

Le blog de littérature des BM de la Ville de Genève

Palestine : histoire d’un état introuvable 7 août 2009

Filed under: Documentaire — davide @ 8:29
Tags: , ,

palestineAprès le Liban, je poursuis mon tour du malheur moyen-oriental, direction la Palestine. Cependant, en voulant présenter ce livre, je d’abord été un peu inquiet. Pour commencer, l’auteur a plutôt une sale réputation, surtout aux Etats-Unis. D’autre part, un documentaire sur la Palestine écrit par un Palestinien a de fortes chances, de nos jours, de s’attirer le genre d’étiquetage hystérique peu propice à une lecture instructive et détendue.
Il s’avère que je me suis inquiété pour rien. Monsieur Khalidi est certes Palestinien, et a très probablement eu des contactes avec des « criminels », mais son livre est certainement un des documentaires les plus informatifs, objectifs et lisibles que j’aie croisés depuis un bon, bon moment.
Etayons. Le propos dudit livre est principalement de montrer les processus qui ont abouti à une telle confusion politique des instances dirigeantes palestiniennes qu’un poulet fraîchement décapité aurait eu davantage de chances de négocier la reconnaissance d’un état palestinien à la suite de la dernière colonisation du territoire en question. En bon secondo  britannique, j’ai été élevé dans le credo d’un peuple palestinien barbare qui, non content des merveilles de la modernité que lui offrait notre glorieux empire sur un plateau d’argent bordé d’or et recouvert de petits fours en platine, a ensuite fui comme un lâche devant l’adversité. Inutile de préciser qu’à partir du moment où je me suis familiarisé avec les mentalités, héritages et pratiques coloniales britanniques, j’était tout à fait convaincu que nous étions le peuple aux mains les plus rouges de sang de la planète, point barre. Mais je n’avais jusqu’à maintenant que des soupçons en ce qui concerne la responsabilité britannique en Palestine.
Merci, Khalidi : sans recourir à une quelconque forme de procès, ce dernier se contente de rappeler à notre souvenir quelques faits, quelques concordances que l’on a oubliés, et quelques non-coïncidences proprement atterrantes (en l’occurrence et en ce qui me concerne, les parallèles Irlande/Inde/Palestine sont de ceux dont je me souviendrai jusqu’à la fin de mes jours).
Si Khalidi explicite bien les stratégies des empires colonisateurs à la libération de leurs colonies, en collaboration avec les éléments sionistes les plus convaincus (comparaisons manipulatrices, mythologies politiques), il est aussi implacable dans sa dénonciation de l’indécision et du manque de clairvoyance politique moderne des différents « représentants palestiniens », qu’ils soient Fatah, Hamas, OLP ou Autorité palestinienne, face non seulement au dépeçage et à la réappropriation du territoire où vivent les Palestiniens mais aussi devant l’instrumentalisation des différentes luttes par les puissances arabes environnantes.
Enfin, Khalidi couronne son dessert littéraire d’une cerise au réalisme bien juteux quant aux différents avenirs possibles et imminents pour cette région, nous faisant prendre conscience qu’au vu des tragédies passées il sera de plus en plus difficile qu’elle ne devienne pas un nœud gordien, avec moins de cordes et plus de mort et de misère humaine

KHALIDI, Rashid Ismail. Palestine : histoire d’un état introuvable. Arles, Actes sud, 2007 (Bleu). 361 p.

Disponibilité

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s