L'Hibouquineur

Le blog de littérature des BM de la Ville de Genève

La terre des mensonges 10 février 2010

Filed under: Roman — Françoise B. @ 9:25
Tags: , ,

Récemment, je lisais un sympathique petit roman* d’une Suédoise, Katarina Mazetti, qui racontait l’idylle entre un jeune fermier et une bibliothécaire très citadine que l’odeur du fumier faisait plisser du nez…
Cette fois, rebelotte, c’est de nouveau un roman du Nord qui a retenu mon attention, un roman made in Norvège plus précisément. Qui plus est, l’histoire se passe aussi dans une ferme.
Trois fils y sont réunis pour les obsèques de leur « chère » mère. Ils sont aussi dissemblables que possible : Tor, l’aîné, vit sur l’exploitation et se consacre à l’élevage des porcs. Margido dirige une entreprise de pompes funèbres et Erlend, le plus jeune, est décorateur de vitrines. Débarque dans ce trio Torunn, la fille de Tor, inconnue de tous. Comment ces quatre personnalités que le sang ne rapproche même pas vont-il pouvoir passer ensemble le réveillon de Noël ? Et comment vont-ils digérer le secret qui va leur être révélé ?
Torunn semble la plus à l’aise dans ce milieu (elle travaille dans une clinique vétérinaire) et va retrousser ses manches pour redonner à la ferme un aspect humain. Elle a de qui tenir : sa créatrice, Anne B. Ragde, est, d’après mes informations, une femme de terrain, qui pilote son grand bateau dans les fjords l’été, son motoneige à travers le Spitzberg l’hiver. Elle sait bien sûr conduire un tracteur et a de l’expérience dans l’exploitation porcine. Cela ne m’étonne pas car sa description du travail à la ferme respire le vécu.
La terre des mensonges est le premier tome d’une trilogie qui a fait un tabac en Norvège. Je me réjouis déjà de voir la suite arriver en librairie !

* « La tombe du mec d’à côté »

RAGDE, Anne Birkefeldt. La terre des mensonges. Paris, Balland, 2009. 370 p.

Disponibilité

Publicités
 

One Response to “La terre des mensonges”

  1. […] aimé. Cathulu a ressenti “une légère gêne” tout au long du roman. Et sur le blog l’hibouquineur, on attend la suite avec impatience ! Published […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s