L'Hibouquineur

Le blog de littérature des BM de la Ville de Genève

TV lobotomie 12 juillet 2011

Filed under: Documentaire — davide @ 8:00
Tags: , , , ,

La télé ne se contente pas de nous rendre stupide, malades et violents, elle nous conduit aussi à raisonner comme de bien tristes beaufs.

Hormis le caractère POSSIBLEMENT véridique de cette phrase (qui n’est pas de moi), il faut reconnaître qu’elle est plutôt courageuse.

Mais qui est donc ce Desmurget qui prend à parti si violemment les pratiquants de la lucarne?

Et bien il reste plutôt mystérieux: on le sait docteur en neurosciences (ah ça… bon, personnellement je connais un docteur en jeux vidéo, alors…), mais aussi directeur de recherche à l’INSERM (là aussi pas d’informations à glaner), et qu’il aurait fréquenté de grandes universités américaines (oui mais grandes comment? Comme la plus grande paella du monde du cap d’Agde de 1988? Plus grandes encore?).

Là aussi, mystère.

Une chose est sûre, c’est qu’il est papa, et ne se prive pas de se référer à ses expériences parentales pour étayer certaines des thèses de TV lobotomie. Ce qui entame son capital points d’objectivité (qui sont fort surévalués, à mon avis), mais a le mérite de montrer que le bonhomme n’a pas peur de se mouiller.

Et autant vous dire tout de suite, ça gicle dans TV lobotomie!

Le propos en est fort simple, et n’a pas de grande originalité : la télévision est nocive.

Page après page de cas d’études, chiffres à la clé, renforcées de la plus longue paella, pardon, bibliographie que j’ai vue depuis longtemps (1193 notices!) Desmurget tente de faire le tour des différents effets négatifs du petit écran sur le corps humain, qu’ils soient physiques ou mentaux. Une attention toute particulière est donnée aux effets sur la petite enfance, ce qui a le mérite de dramatiser un peu plus la chose; on savait en effet depuis le déménagement dans la télévision de Chloé Delaume et le scandale du temps de cerveau disponible (pour rappel, Patrick Le Lay, ancien directeur de TF1, affirme en juillet 2004 dans Les Dirigeants français et le changement  que « (…) pour qu’un message publicitaire soit perçu, il faut que le cerveau du téléspectateur soit disponible. Nos émissions ont pour vocation de le rendre disponible : c’est-à-dire de le divertir, de le détendre pour le préparer entre deux messages. Ce que nous vendons à Coca-Cola, c’est du temps de cerveau humain disponible ». Voilà, voilà. Il y a eu démenti depuis…).

Bref, on savait que la télévision a une action physique et mentale avérée sur son spectateur (voir aussi l’excellent documentaire de 2001 Le tube) mais mazette, quand on applique ces effets-là à des petits humain en pleine croissance, on est un peu en train de jouer les apprentis sorciers et de se préparer des conséquences qui pourraient en surprendre plus d’un.

Au final, ce livre est ambigu : les lecteurs convaincus des propos de l’auteur n’ont pas forcément besoin de se bâfrer l’argumentaire un peu longuet. Quant aux autres, les lecteurs potentiels ne voyant pas de problème avec la télévision et son/ses programme/s, soit il ne le liront pas, soit ils l’auront vite oublié…

Certains propos valent cependant le détour, notamment ceux traitant des nouvelles technologies, mais ils sont ma foi très courts.

DESMURGET, Michel. TV lobotomie : la vérité scientifique sur les effets de la télévision. Paris, Milo, 2011. 318 p.

Disponibilité

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s