L'Hibouquineur

Le blog de littérature des BM de la Ville de Genève

Paroles d’enfant-soldat 2 décembre 2008

Filed under: Roman — Roane @ 10:02
Tags: ,

p10003551

Quelque part en Afrique, la guerre civile. Une mère et une soeur sont évacuées par l’ONU, un père est exécuté d’une rafale de balles, un enfant est enrôlé dans une milice… Je vous propose la lecture d’un roman qui fait mal, mais qui témoigne malheureusement d’une réalité.

Obéir aux ordres, c’est la nouvelle vie d’Agu happé en pleine enfance. Avec son arme si grande qu’elle l’empêche de marcher droit, il doit tuer. Avec son petit corps, il doit violer. Avec ses mains innocentes, il doit caresser les nuits de son Commandant. Avec sa voix brisée, il murmure : « Maintenant on ressemble tous à des animaux ».

Quand je me souviens que j’ai fait des belles choses bien avant d’être soldat, eh bien là alors je me sens mieux. D’ailleurs si vraiment j’ai fait toutes ces belles choses avant la guerre et que maintenant je ne fais que mon boulot de soldat, comment même je peux être être un mauvais garçon, moi ?

Alan Mabanckou, l’auteur du remarquable et remarqué Mémoire de Porc-épic (Prix Renaudot 2006) a su très bien traduire les mots de l’auteur, Uzodinma Iweala, né aux USA, d’origine nigériane. Pourtant, il n’est pas facile de rendre la voix d’un petit garçon mais quand le  » Lietnant se gosille », que les hommes doivent être « au grade à vous » et qu’on « trébouche » de fatigue, nous lecteur sourions de ces jolis restes d’enfance… la « lame » à l’oeil.

IWEALA, Uzodinma. Bêtes sans patrie. Paris, Olivier, 2008. 175p.

Disponibilité (en français)

Disponibilité (en anglais)