L'Hibouquineur

Le blog de littérature des BM de la Ville de Genève

Pour quelques instants de bonheur… 2 juillet 2009

Filed under: Roman — Françoise A. @ 9:34
Tags: , ,

 

 9782867464676

J’ai passé un très bon moment avec ce roman, et si vous avez vous aussi envie d’un petit instant de bonheur dans notre monde de brutes, je vous invite à lire Battement d’ailes de l’écrivaine Milena Agus. La famille de la jeune  narratrice de l’histoire a dû quitter la ville et se rabattre sur ses terres sardes. Le papa est-il parti, mort? on ne le sait pas vraiment; tout ce qu’on sait, c’est que la famille s’est retrouvée ruinée. A quatorze ans, la jeune fille n’a toujours pas ses règles et reste en contact avec ce père absent grâce à des battements d’ailes et communique ainsi avec lui.

Elle  est aussi fascinée par ses voisins, et surtout par une de ses voisines, une femme solitaire et excentrique. Pensez donc, à 50 ans, Madame, comme l’appelle la jeune fille avec respect et tendresse, n’est toujours pas mariée !

Pourtant Madame pourrait devenir riche en  vendant ses terres aux promoteurs immobiliers. Il y aurait de quoi construire un magnifique complexe hôtelier, avec le soleil et la mer et tout et tout. Mais Madame n’est pas intéressée par l’argent. Elle s’obstine à conserver son gîte sans télé, à recueillir tous les blessés de la vie qui passent à sa portée, et à garder ses amants minables,  jeunes ou vieux. Pas dupe, Madame offre pourtant à tous, légumes, amour et bonté à profusion, sans rien attendre en retour.

Milena Agus a l’art de poser des questions sans vraiment y répondre. Le grand-père est-il amoureux de Madame? Comment l’enfant délaissé par les voisins arrive-t-il à dompter la mer? De petits riens tragi-comiques font tout le sel de son roman : je pense à l’épisode de la rigide grand-mère découvrant  que son petit-fils modèle dont elle a rebattu les oreilles à tout le monde a lâché ses études et s’éclate en jouant de la musique.

En moins marqué politiquement, ce roman m’a fait penser à L’art de la joie de la Scicilienne Goliarda Sapienza : même amour de la terre et du soleil, et même quête du bonheur non ostentatoire : un livre à déguster tranquillement .

 

AGUS, Milena. Battement d’ailes. Paris, Liana Levi, 2008.

Disponibilité