L'Hibouquineur

Le blog de littérature des BM de la Ville de Genève

La meilleure part des hommes 16 novembre 2009

Filed under: Roman — davide @ 12:43
Tags: , ,

partUne fois n’est pas coutume, heureusement, je vais faire plaisir à plein de monde, car je n’ai que très peu à rapporter après la lecture de ce livre, malheureusement. En effet, pas assez mal écrit pour être expérimental, mais d’une langue si plate et inintéressante que l’on croirait lire une conversation téléphonique sans fil dans un transport public, la forme de La meilleure part des hommes est une déception.
Passons au fond. De nombreux échos me sont parvenus quant à la valeur historico-documentaire de cet opus. Donc, suivant les conseils avisés d’un estimé collègue, je les ai tous ignorés pour lire ce livre exactement comme l’indique sa cote : un roman.
Donc, pour un roman, la voix de sa narratrice est faiblarde, les personnages principaux sont fats et vains, les événements décrits seulement importants à un niveau micro-régional, qui plus est centrés sur Paris. De fait, hormis un passage qui, pour citer le philosophe Larsen « frise le bon goût sans jamais y sombrer », assimile la contamination virale à la fécondation, il n’y a vraiment pas de quoi fouetter un chat dans ce « roman ». Le problème de cette étiquette « roman » pour cet opus qui se veut donc fictif, c’est que tant de noms de célébrités à peine remaniés sont lâchés ici ou là que même moi j’ai été à même de reconnaître un people. Et même ces citations éhontées ne parviennent pas à m’énerver. Bref, un livre à lire quand on n’a vraiment rien de mieux à faire.

P.S : Je pourrais aussi mentionner les relents de misogynie qui parfument un peu ce roman. Je pourrais, mais je ne le ferai pas. Oups, trop tard.

GARCIA, Tristan. La meilleure part des hommes. Paris, Gallimard, 2008 (Blanche). 305 p.

Disponibilité